Gymnastique Aérobic ( AERO)

 

AERO.png

 

La
Gymnastique
Aérobic

 


Inventé par le médecin Kenneth Cooper, le terme " Aerobics " fait son apparition aux Etats-Unis en 1968. Cooper crée par la même occasion un laboratoire de recherches spécifiques à cette discipline, baptisé le Cooper Institute for Aerobic Research, installé à Dallas. 

 En France, il faudra attendre 1979 pour voir apparaître le terme Aérobic. C'est le début des années 80 et c'est aussi l'époque où le Rubik's Cube et le walkman de Sony font leur entrée en France.

  • En 1981, dans la nouvelle édition du petit Robert, le mot Aérobic, est présent avec la définition suivante : nom féminin - Gymnastique qui modèle le corps et oxygène les tissus par des mouvements rapides effectués en musique. Depuis, partout dans le monde, l'aérobic n'a cessé de se développer et de se pratiquer dans les gymnases et salles de fitness.
 
  • Activité ludique, défoulement, détente, mise en forme, l'aérobic c'était tout cela à la fois et ce jusqu'en 1994 où le Comité Olympique International (CIO) commence à s'y intéresser. Il impulse le développement d'une pratique de haut niveau et mandate la Fédération Internationale de Gymnastique (FIG) pour l'organisation des premiers Championnats du Monde d'Aérobic Sportive qui se sont déroulés à Paris du 15 au 17 décembre 1995.
 
  • L'Aérobic est aujourd'hui devenu un sport à part entière puisqu'à peine après avoir rejoint la FIG, cette nouvelle discipline a reçu l'agrément du aerobic.gifMinistère de la Jeunesse et des Sports. C'est en effet désormais une discipline sportive officielle, solide, avec ses réglements, ses stages, ses formations, son calendrier et ses compétitions.

 L'Aérobic sportive apparaît souvent comme un prolongement de carrière des gymnastes. Pour certains elle représente souvent une alternative à la gymnastique pure, pour d'autres, sa pratique est dictée par la passion de la chorégraphie.

 

© Fédération Française de Gymnastique